Pour 4 personnes (version rapide)

 

Ingrédients :

galette des rois sans gluten www.escalesansgluten.com2 pâtes feuilletées sans gluten (j’ai testé celles de Croustipâte)
70 g de purée d’amande complète
1 sachet sucre vanillé
30 g sucre rapadura bio
20 g poudre d’amande
6 cl de crème végétale liquide
1 c. à S. d’huile végétale bio
1 pincée de sel
Facultatif : 1/2 cc poudre de caroube, fleur d’oranger…

Glaçage :
1 jaune d’œuf battu
1 cuillère à soupe de lait végétal (riz, amande… )

 

 

Pour la frangipane :
1. Mélanger dans un bol, la purée d’amande complète avec la crème végétale liquide. Bien mélanger. Ajouter l’huile végétale, les sucres, la poudre d’amande et le sel. Puis incorporer la poudre de caroube (facultatif). Mélanger à nouveau.
2. Laisser refroidir 5 mn et mettre au réfrigérateur le temps de disposer les pâtes : la frangipane sera plus facile à étaler à l’aide d’une poche à douille.

 

Pour le montage :
1. Dérouler la première pâte avec sa feuille de cuisson sur la plaque. Découper un cercle de 21 cm de diamètre.
2. Etaler la frangipane en partant du centre et former un grand cercle en laissant un bord de 1 cm que l’on badigeonnera d’un jaune d’oeuf battu. Déposer la fève dans la crème.
3. Dérouler la seconde pâte et découper un cercle de 20 cm de diamètre environ que l’on viendra déposer délicatement par dessus la frangipane.
4. Pour fermer les deux pâtes ensemble : appuyer du bout des doigts ou utiliser les dents d’une fourchette.
5. Badigeonner le dessus du reste du jaune d’œuf avec un peu de lait végétal.
6. Dessiner au couteau des traits et faire des petits trous au milieu (cela permet à la vapeur de s’échapper et à la pâte de ne pas faire de bulle).

Préchauffer votre four à 180°C environ 10 mn.
Le temps du préchauffage, mettre la galette au frais. Enfourner 30 à 35 minutes selon le four.
A la sortie du four, réserver votre galette sur une grille à pâtisserie.

 

La tradition de l’Epiphanie

La tradition veut que pour le ‘Jour des rois’, on partage un gâteau appelé galette. Selon la région, il s’agit soit d’un gâteau feuilleté, soit d’un gâteau brioché.
Dans cette galette est dissimulée une fève. Celui qui mange la part contenant la fève est déclaré roi. La coutume veut que le plus jeune de la famille se glisse sous la table pour désigner qui aura quelle part. Ainsi, personne ne peut tricher. On pose une couronne sur la tête du roi qui doit alors choisir sa reine (ou le contraire).
Dans certaines familles, on laisse de côté la “part du pauvre” ou celle du “Bon Dieu”, offerte le plus souvent au visiteur imprévu.

 

galette des rois sans gluten www.escalesansgluten.com